Aller directement au contenu

Pourquoi tout le monde veut un Product Owner ?

18/07/2023
0

Act as an owner

Act Like An Owner—Ana Stoyanova—DRIBBLE

Est-ce que le PO (Product Owner) serait devenu la panacée pour la bonne marche d’une équipe de développement ? Entre l’idée d’un manager, d’un chef de produit et d’un “Monsieur Qualité”, la mission du Product Owner navigue entre faits tangibles et fantasmagorie. Il y a des raisons concrètes à ce flottement. L’évolution des contours de ce métier dans le Scrum Guide 2020 le prouve. Voici en quelques traits les réels motifs de vouloir un Product Owner dans votre entreprise.

Le rôle du PO — Product Owner

Le Product Owner est un poste émanant du cadre de travail Scrum. Il ne peut donc logiquement pas exister en dehors des concepts de management de projets Scrum.

Un rôle indissociable de l’équipe Scrum

« Scrum utilise une approche itérative et incrémentale pour optimiser la prédictibilité et pour contrôler le risque. » dit le guide Scrum.

C’est un peu abstrait, et ça le reste tant que ça n’est pas mis en pratique. Scrum est fait pour accompagner le développement de projet complexe par l’empirisme. C’est-à-dire, tirer la connaissance des faits quotidiens du projet pour continuellement en améliorer le développement.

La transparence, l’inspection et l’adaptation sont les principes du contrôle empirique du processus du travail de l’équipe qui permet l’implémentation.

Le Product Owner existe donc uniquement dans ce contexte.

Composition de l’équipe Scrum

L’équipe Scrum comprend :

  • Un Product Owner ;
  • Une Équipe de Développement ;
  • Un Scrum Master.

Le principe d’une équipe Scrum réside dans sa pluridisciplinarité et autoorganisée. Elle ne répond donc à aucune contingence hiérarchique organisationnelle extérieure. Aucune directive ne peut être donnée de l’extérieur.

Ceci est important à préciser pour comprendre le rôle du Product Owner qui est souvent pris pour un manager, chef de service d’une entité d’UX designers. L’équipe — qu’on espère formée correctement pour accomplir le travail qui lui est alloué — est pluridisciplinaire et donc compétente par sa composition pour prendre toutes les décisions.

Le Product Owner intervient dans cette philosophie d’équipe pour en optimiser la flexibilité, la créativité et la productivité.

Le Product Owner responsable

Pour comprendre la fonction du PO avec justesse, il faut d’abord considérer sa responsabilité avant de penser son rôle managérial.

Suivant la taille de l’équipe, la taille de l’entreprise, ce rôle revêt bien évidemment des aspects différents et particuliers. Mais, le PO est au sein de l’équipe Scrum chargé de maximiser la valeur du produit et la valeur du travail de l’équipe de développement.

De façon logique, l’itération et l’incrémentation perpétuelle de la philosophie Scrum sont faites pour maximiser par synergie le travail et le produit.

Une tâche bien pensée fera éclore un produit de meilleure qualité. Un produit de bonne qualité amènera l’équipe qui a créé ce produit à vouloir améliorer le processus de création pour concevoir de nouveau un produit meilleur.

On comprend donc par ce court exemple comment le Product Owner fait partie de l’équipe Scrum.

Le Product Owner intervient au sein de l’équipe Scrum comme le donneur d’ordres.

La version du Scrum Guide de 2020 résout l’ambiguïté de ce positionnement en l’intégrant à l’équipe en tant que donneur d’ordres. Ce qui est plus logique puisque l’équipe Scrum doit être autonome dans son élan pour pouvoir continuellement réformer son organisation opérationnelle. Du même coup, les responsabilités s’en trouvent collectivisées pour élaborer les meilleures solutions dans l’élaboration du produit.

Schéma product owner

Source : HUBVISORY

Le Product Owner manager

Par l’écoute du processus et la compréhension des compétences intrinsèques de l’équipe de développement, le PO gère les Products Backlogs. C’est une partie importante de son rôle managérial.

Dans ce cadre, il doit savoir :

  • Concevoir et émettre chaque item du Product Backlog ;
  • Savoir ordonner ces items pour qu’ils deviennent facilement réalisables dans le cadre des missions de chacun ;
  • Être sûr que ces missions sont comprises et intégrées dans le processus de l’équipe de développement.

Que le PO travaille conjointement sur les tâches du Product Backlog ou non ne change en rien que ce travaille lui incombe et qu’il en est l’unique responsable.

Que les Product Backlogs soient issus d’une concertation d’équipe ne change en rien la prise de décision unique qui lui revient.

Donc, ses décisions ne peuvent être remises en cause, contestées ou encore doublées par une personne de l’équipe qui voudrait y suppléer.

Les Product Backlog sont donc la partie managériale concrète du Product Owner au sein de l’équipe Scrum.

Pourquoi le Product Owner doit-il être le seul à gérer les Product Backlog

Ce point central permet de comprendre à lui seul le rôle du PO. Comme il doit conduire au meilleur de l’équipe pour concevoir et développer le meilleur produit, définir quotidiennement les tâches garantit son rôle. En choisissant et en organisant chronologiquement les Backlogs, le PO gère concrètement le processus de développement dans la philosophie Scrum.

The Agile scrum

Agile enviroment — Julia Hanke — Dribbble

Les qualités d’un bon Product Owner

Comment un PO peut-il devenir (et rester) celui qu’il faut pour le projet, c’est-à-dire être toujours le bon PO au bon moment pour le bon produit ?

Le Product Owner doit savoir garder l’équilibre

Un projet se développe suivant une dynamique qui lui est propre.

Pour cela, il faut inculquer à l’équipe les paramètres justes pour que chacun puisse dans son domaine ajouter la valeur qui lui est demandée tout au long du processus.

Le Product Owner doit :

  • Porter la vision du projet ;
  • Définir les priorités du produit ;
  • Donner des directives claires à travers les Backlogs ;
  • Être le collaborateur privilégié des UX designers.

Ce dernier point est fondamental, il se décline par une participation aux périodes de recherche, une écoute positive aux commentaires des clients pour comprendre leurs besoins. Ceci afin d’influencer la conception et le développement du produit.

Ce travail sera particulièrement efficace s’il revêt un aspect humain. En privilégiant les réunions directes, les interviews vivantes, le dialogue en face à face, chacun se sentira valorisé par l’écoute et la prise en compte de son point de vue.

Alors, pourquoi les entreprises recherchent un Product Owner ?

La première raison est de construire une équipe cohérente et opérationnelle. Lorsqu’une entreprise a compris précisément le rôle du PO, il semble impossible qu’elle fasse l’impasse sur ce poste.

Cycle Agile

Source : WENOVIO

Acteur expert orienté client

Le Product Owner est à la fois l’acteur central de l’équipe Scrum et le garant de la bonne marche du projet à travers son élaboration pour concrétiser le produit voulu par le client.

Il apporte son expertise sur le produit et le marché tout en conduisant de façon souple l’équipe à la concrétisation du projet de façon empirique.

Par sa position, le PO porte la demande du client, il en est la voix à l’intérieur de l’équipe.

Médiateur, négociateur, facilitateur

Il organise le processus de développement entre les parties prenantes du projet, les clients et les utilisateurs. Les objectifs clients doivent être les objectifs de l’équipe, les contraintes et les enjeux sont les mêmes pour tous. Il incarne donc la voix du client dans un contexte de création et non pas de relation commerciale. Le partage des rôles dans un contexte d’entreprise est donc un plus à ne pas négliger.

Garant de l’auto-organisation de l’équipe

L’auto-organisation est au cœur de la philosophie Scrum. Cette forme d’organisation qui prime sur les autres pour la conception et le développement de produits complexes doit avoir un référent dans l’organigramme de l’entreprise. Le Product Owner porte également cette responsabilité dans la hiérarchie. Il paraît délicat en effet de laisser une équipe livrée à elle-même pendant une période de développement. Il est donc le référent extérieur de l’équipe de développement.

Le PO a cette fonction suivant la taille de l’entreprise. C’est d’ailleurs cet aspect de son poste qui amène fréquemment la confusion avec le Product Manager.

Le choix d’un Product Owner pour une entreprise

Pour une entreprise, faire le choix d’un PO revient d’abord à faire le choix du cadre de travail Scrum, Product Owner et démarche Scrum étant indissociables.

Une entreprise qui souhaite engager un PO est une entreprise qui a fait un bilan de son organisation et a déjà tranché pour la mise en place d’une méthode Agile Scrum.

Dans ce cadre, il est souhaitable de pourvoir à la formation de son personnel déjà en poste, car si le PO est organisé, altruiste et bon communiquant, il ne réussira rien à lui seul. C’est une question de workflow.

Scrum workflow

Workflow—Julia Hanke—Dribbble

En conclusion !  Si tout le monde veut un Product Owner, c’est comme on l’a vu parce qu’il s’agit d’un poste crucial dans l’élaboration de produits complexes. Il est donc pratique d’employer une personne rompue à cette démarche. Mais attention ! Ce poste doit être considéré comme un ensemble organisationnel. Les compétences humaines et professionnelles d’un PO ne peuvent être mises au service d’un projet que si l’entreprise a pleinement conscience du modèle qu’il représente.

The 3 Scrum Roles And Their Responsibilities par Mountain Goat Software

Lire aussi :

Et sur les autres métiers de l’UX :

Bibliographie :

Livre “UX Design et Ergonomie des interfaces”Notre guide de référence : UX Design et ergonomie des interfaces de Jean-François Nogier — 7e édition, Dunod

Pour garantir le succès d’une application, celle-ci doit non seulement être utile, mais également facile à utiliser. C’est la raison pour laquelle l’UX Design est devenu une étape incontournable dans la conception des produits numériques.

Cet ouvrage de référence s’adresse à tous les professionnels impliqués dans la conception et le développement d’applications. Depuis sa première édition en 2001, il a été lu, relu, exploité et utilisé par de très nombreux chefs de projet, développeurs et concepteurs d’interface. Conçu de manière pragmatique, il présente une méthode claire et efficace pour « penser UX Design » et vous aidez à trouver des solutions pour vos projets.

À travers de nombreux exemples, vous y découvrirez des réponses aux questions que vous vous posez au fur et à mesure de la réalisation de vos applications, depuis le ciblage des utilisateurs, jusqu’aux choix graphiques, en passant par la conception du système de navigation et des éléments d’interaction.

Cette 7e édition apporte une actualisation en profondeur du chapitre sur les méthodes de conception des interfaces (chapitre 7).

Tous les Scrum GUIDES en PDF

Une revue de presse sur ces sujets, tout en anglais : 10 Best Scrum Books for Ambitious Scrum Masters

Product Backlog Building:Livre Product Backlog Building A practical guide to define, prioritize and refine backlogs for successful products—March 23, 2022

“Ce livre aide les équipes à déterminer exactement comment créer un backlog interfonctionnel, réussi et réaliste qui apporte de la valeur, collecte des preuves et met à jour la hiérarchisation et le travail effectué dans chaque Sprint.” – Jeff Gotelf

Les équipes agiles doivent constamment faire face à des questions et des incertitudes lors du développement de leur produit. Il s’agit notamment de gérer un Product Backlog, de comprendre les besoins du client, de déterminer comment créer quelque chose qui a de la valeur et de définir des priorités appropriées.

Poussé par la nécessité de clarifier ce chemin souvent complexe, Fábio Aguiar a développé la méthode Product Backlog Building (PBB). Avec Paulo Caroli, créateur de la méthode Lean Inception, ils présentent un guide pratique pour ceux qui veulent construire un produit réussi, notamment en créant et en affinant le backlog.

The Professional Product OwnerThe Professional Product Owner, Leveraging Scrum as a Competitive Advantage. 2018

“Ce livre présente une méthode pour communiquer nos désirs, de manière convaincante, cohérente et avec un minimum d’agitation et de tracas.”—Ken Schwaber, président et fondateur, Scrum.org

Le rôle du Product Owner est plus crucial que jamais. Mais il s’agit de bien plus que de la mécanique : il s’agit de prendre des responsabilités et de se recentrer sur la valeur comme objectif principal de tout ce que vous faites. Dans The Professional Product Owner, deux experts de premier plan en matière de Product Owner Scrum montrent comment procéder. Vous apprendrez à identifier où trouver de la valeur, à la mesurer et à la maximiser tout au long du cycle de vie de votre produit.

S’appuyant sur leurs plus de 40 ans d’expérience combinée dans l’utilisation d’agile et de Scrum dans la gestion de produits, Don McGreal et Ralph Jocham vous guident à travers toutes les facettes de la vision, de l’émergence et de la maturation d’un produit à l’aide du cadre Scrum.

McGreal et Jocham discutent de la stratégie, montrant comment connecter la vision, la valeur et la validation dans une gestion de produit agile axée sur le retour sur investissement. Ils exposent les meilleures pratiques Scrum pour gérer la complexité et fournir de la valeur en continu, et ils définissent les pratiques et outils concrets que vous pouvez utiliser pour gérer les Product Backlogs et les plans de livraison, le tout dans le but de faire de vous un Product Owner plus performant. Tout au long, les auteurs partagent des expériences personnelles révélatrices qui éclairent les obstacles au succès et montrent comment ils peuvent être surmontés.

Commentaire