Aller directement au contenu

Product Owner : entre vision et leadership

02/07/2020
1

Product Owner : entre vision et leadership

Source image : Freepik

Le Product Owner, dit aussi “PO”, a pour responsabilité la définition et la conception d’un produit selon les besoins des utilisateurs.

Le Product Owner a recours aux méthodes Agiles telles que Scrum pour planifier et mener à bien ses différents projets. Il réfère à la personne qui conçoit un produit (bien ou service) ou qui développe un projet sollicitant les équipes techniques, marketing et design. Il en est toujours considéré comme le premier responsable du produit en question.

Avant de présenter ce métier très demandé actuellement, voici la formation UX qui pourra intéresser tout futur ou actuel Product Owner :

Formation UX Design ergonomie IHM

Public concerné : Destinée aux personnes intervenant dans la conception d’interface.

Durée : 5 jours

Prix : 2 550 €

Prochaines dates : 22-23 et 28-29-30 octobre 2020

Qu’est-ce qu’un Product Owner ?

Le Product Owner est un chef de projet digital utilisant majoritairement le mode Agile pour définir et concevoir un produit. Il veille à la conception d’un produit de qualité pouvant répondre aux réels besoins des clients. Il prend en compte plus particulièrement les points de douleur en se basant sur les customers journeys par exemple. Il est invité à faire converger les actions des équipes techniques et marketing vers un but identique, à savoir la satisfaction des attentes, parfois changeantes, des différents utilisateurs. Il a donc des responsabilités importantes en dehors de l’équipe locale car il est en charge de la collaboration avec la gestion des produits, les clients, les propriétaires d’entreprise et les autres parties prenantes.

Il veille également au développement d’outils digitaux tels que les sites, les applications et les logiciels. Il planifie le processus de création sur un laps de temps relativement court (quelques semaines) moyennant des étapes à respecter (on parle également d’itérations).

Comprenez mieux le rôle de ce métier avec Nathalie Keo, Product Owner :

Product Owner vs Product Manager

Il est important de ne pas confondre le rôle du Product Owner avec celui de Product Manager. Ce dernier, appelé également chef de produit, vise essentiellement à optimiser le produit. Son travail consiste à coordonner les différentes phases du produit, de sa conception jusqu’à sa circulation. Alors que le Product Owner est censé maximiser la valeur du projet déjà réalisé par l’équipe de développement.

Une petite comparaison vous aidera à vous situer par rapport à ces deux métiers différents :

  • Portée générale de la mission : La mission du Product Manager est hautement stratégique. Il élabore une vision globale quant aux produits ou sites à concevoir ou en cours de conception. Sa vision s’inscrit dans le long-terme. Le Product Owner, quant à lui, s’intéresse au court et au moyen terme d’où, la nécessité pour lui de se focaliser sur les moindres détails et étapes relatifs à la conception d’un produit ou d’un projet.
  • Champs de responsabilité : Le Product Manager présente une vision générale du produit, étudie les utilisateurs, organise les équipes, hiérarchise les fonctionnalités. Le Product Owner optimise le processus de développement, convertit la conception théorique d’un produit en outils fonctionnels et opérationnels et expose les besoins des utilisateurs aux différentes équipes.
  • Domaines et intérêts : Le Product Manager met en place la feuille de route (roadmap) du produit selon la stratégie du Produit Minimum Viable (MVPs) ; le Product Owner s’intéresse au Backlog, la liste ordonnée des éléments relatifs à un produit ainsi que les différents objectifs fixés lors de la réalisation d’un projet UX ou autre ; aux Epics, le démarrage d’un travail de Backlog ; et aux User Stories : demande fonctionnelle centrée sur l’un ou les utilisateurs majeurs d’un produit afin de rajouter de la valeur au produit élaboré.
  • Evaluation de l’action : pour le Product Manager, l’évaluation se fait à l’aide du NPS (Net Promoter Score) pour avoir une idée sur la satisfaction et la fidélité des utilisateurs. Les revenus enregistrés sont également décryptés par le PM. ; le succès d’un Product Owner se mesure au degré de satisfaction des besoins des différents utilisateurs ainsi qu’à l’indice de performance (KPI) du produit élaboré.

Cette vidéo permet de mieux comprendre la différence entre un Product Owner et un Product Manager :

Beaucoup d’entreprises se posent des questions quant à la nécessité de privilégier le recrutement d’un Product Manager ou d’un Product Owner. Nous conseillons aux entreprises de ne pas se focaliser sur les appellations mais sur leurs attentes. En fonction de leurs objectifs, les entreprises opéreront un choix stratégique en la matière. Pour ce faire, il faudra se poser les bonnes questions en rapport avec l’organisation de l’organigramme : quelle est la fonction de chacun au sein de l’entreprise ? Quels sont les principaux challenges qui se posent aux principaux acteurs de l’entreprise ? Comment prendre la bonne décision ? Quelle forme devrait revêtir le succès que nous espérons ?

Vous aurez ainsi des indications plus ou moins claires quant au profil que vous devez privilégier.

Complémentarité entre UX et Product Owner

Le Product Owner représente la voix de l’utilisateur. Il est donc particulièrement attentif à l’expérience utilisateur (UX). C’est la raison pour laquelle le PO est extrêmement attentif au feedback des “utilisateurs internes” pour commencer. Mais cela peut s’avérer insuffisant dans la mesure où il existera toujours des différences avec les utilisateurs potentiels que seront les prospects et clients. Le PO peut alors avoir recours à des tests utilisateur, menés en interne ou par une agence spécialisée selon la culture et les moyens de l’entreprise. Quoiqu’il en soit, le Product Owner s’appuie sur l’avantage bien connu des méthodes centrées utilisateur, à savoir la connaissance approfondie de ces mêmes utilisateurs.

Alors que le Product Owner est la plupart du temps happé par la validation et la vérification de certaines exigences en rapport avec la faisabilité d’un projet et la hiérarchisation des actions à entreprendre, les professionnels de l’UX s’emploient à vérifier l’utilisabilité d’un site ou d’une plateforme en s’appuyant sur le retour immédiat des utilisateurs. A ce titre, il peut naître une étroite collaboration entre le professionnel de l’UX et le Product Owner. Le produit ou le service proposé aux utilisateurs ne peut que gagner en attractivité, utilisabilité et pertinence.

Lire à ce sujet : Product Owner : “ Jamais sans mon UX “

Il y a d’ailleurs une complémentarité également avec le Design Thinking comme le présente notre formateur en Design Thinking, Mathieu Gioani :

Compétences et qualités requises

Étant donné la sensibilité du poste qu’il occupe, un Product Owner doit jouir d’un certain nombre de compétences techniques et de qualités humaines qui font de lui un leader naturel et incontesté.

  • Les compétences techniques : un Product Owner doit avoir une maîtrise parfaite des méthodes agiles tout en faisant valoir sa capacité à assimiler les nouvelles approches en cours de développement. Il devra impérativement suivre les méthodologies Scrum et Agile. Son enthousiasme et sa passion pour la technologie le rendront indépassable en la matière. Une parfaite connaissance du métier client est également exigée du Product Owner. Il peut ainsi élaborer des plans de Release pertinents et disposer de Stories exploitables au quotidien par les groupes de travail qu’il accompagne. Son statut de leader lui impose de faire preuve d’une grande disponibilité.
  • Les qualités humaines : Un bon Product Owner fera valoir sa capacité d’écoute auprès des équipes qu’il oriente. Cette qualité essentielle lui permettra de mieux répartir et organiser les tâches au sein des différents groupes de travail. Le Product Owner, premier responsable du projet, doit faire preuve d’exemplarité : la rigueur et le sang-froid sont ses principaux alliés. La pression énorme à laquelle il peut être confronté doit non pas l’inhiber, mais le stimuler de façon à ce qu’il se montre toujours à son avantage devant les sponsors, les utilisateurs ou les acheteurs. Plus un Product Owner fait preuve de maîtrise, et plus il parviendra à prendre les bonnes décisions.

A quoi consiste vraiment le quotidien de Product Owner ?

Les missions du Product Owner

Premier responsable de la conception d’un produit ou d’un projet, le Product Owner est censé représenter les utilisateurs. A ce titre, les missions qui lui sont dévolues sont d’une importance cruciale. Elles se présentent comme suit :

  • Affiner la vision du produit : il appartient au Product Owner de spécifier le profil du destinataire auquel s’adresse le produit et de mentionner les attentes des potentiels utilisateurs. Une attention particulière sera portée au site qui promouvra le produit : ses principales fonctionnalités seront optimisées moyennant le recours à un UX designer afin que l’utilisateur adhère pleinement au nouveau produit. Le Product Owner devra également situer le produit par rapport à ce que propose la concurrence en réalisant des Benchmarks UX. Cela revient à mettre en avant les traits distinctifs du produit nouvellement élaboré. Dès que la vision du produit sera claire dans l’esprit du PO, celui-ci devra la communiquer à l’ensemble des équipes.
  • Alimenter le Backlog du produit : c’est l’une des missions principales du PO. Le Backlog consiste en une liste d’actions à entreprendre. Celles-ci facilitent la hiérarchisation des différentes fonctionnalités du produit à développer. Le Product Backlog est un outil qui opère selon quatre critères : la valeur métier, l’effort à investir en matière de réalisation, les risques encourus et la maîtrise technique. Toute étape s’en suit d’une évaluation ponctuelle du Backlog. Ce dernier est par la suite présenté aux utilisateurs pour qu’ils confrontent leurs attentes au produit final.
  • Elaborer des User Stories : La description pédagogique des besoins de l’utilisateur prend la forme de ce qu’on appelle une User Story. Elle prend en considération la capacité du projet à se convertir en un produit concret selon les différents conseils émis au cours de l’élaboration du Backlog. Le respect du budget initial entre également en ligne de mire dans la rédaction d’une User Sory. Le Product Owner se doit de concilier dans les User Stories les exigences métier et les besoins des utilisateurs. Il s’emploiera à recueillir les retours de ceux-ci (en collaborant avec un UX researcher) dans l’optique de procéder à d’éventuels réajustements lors du développement du projet.
  • Valider ou rejeter les résultats : L’exécution des différentes tâches mentionnées dans le Backlog s’accompagnant d’un feedback régulier, le PO aura la possibilité de procéder à des démos quasi quotidiennes. C’est l’occasion de procéder à des mises au point qui impliquent toute l’équipe. Ces démos sont autant de tests grandeur nature qui permettent une intégration intelligente des contraintes techniques et l’éclaircissement des interrogations des développeurs. La phase consacrée au démonstrations et expérimentations permettent de s’assurer de la pertinence des User Stories et de leur niveau de correspondance aux critères d’acceptation. C’est au Product Owner de valider ou de rejeter les différents résultats.

Rôles et responsabilités du Product Owner

Débouchés et évolution professionnelle

Le Product Owner est un profil de plus en plus recherché par les startups et les entreprises qui utilisent la méthode agile : e-commerçants, éditeurs de logiciels, annonceurs, agences digitales… La tendance montre qu’il s’agit d’un métier promis à un bel avenir.

Le Product Owner est susceptible de connaître différentes évolutions pouvant déboucher sur d’autres métiers :

  • Scrum Master: Le Scrum Master se porte garant de la bonne application de la méthodologie Scrum. Sa présence au sein d’une équipe de développement peut se faire insistante;
  • Product Manager : il s’agit d’un poste hautement stratégique. Un Product Owner peut y accéder après avoir accumulé suffisamment d’expérience pour s’inscrire dans des stratégies applicables sur le long terme ;
  • Chief Product Officer (CPO) ou Head of Product (HOP) : Ils s’assurent de la cohérence structurelle de l’entreprise et veillent à ce que sa croissance économique demeure satisfaisante ;
  • Co-founder des start-ups : étant donné l’expérience qu’il a pu tirer, un Product Owner est en mesure de participer à des projets de grande envergure comme le lancement et le développement de start-up.

Quelle est la rémunération d’un Product Owner ?

Un Product Owner perçoit une rémunération alléchante dès sa prise de fonction. En début de carrière, il peut gagner jusqu’à 38 000 euros bruts par an. Un PO plus expérimenté peut prétendre à des émoluments annuels de l’ordre de 45 000 euros bruts. Bien entendu, s’il jouit d’un background technique beaucoup plus développé, un PO a la possibilité de bénéficier d’un paiement supplémentaire.

Quelle formation suivre pour devenir Product Owner ?

Il existe des formation pour devenir Product Owner. Il appartient au futur PO de saisir les enjeux de ce métier. Il devra se façonner un profil adapté aux exigences tant techniques que relationnelles qu’implique le rôle de Product Owner. Il existe différents types de formation pour le devenir :

Les formations en ligne

Des formations à distance sont proposées aux candidats intéressés par ce poste. Ces sessions visent à vous familiariser avec l’univers du Product Owner ;

Les formations en alternance

Pour celles et ceux qui souhaitent appliquer en entreprise leurs compétences, des formations en alternance facilitent l’assimilation du mode de fonctionnement du rôle de Product Owner, en alternant théorie et pratique ;

Les formations intensives ou formations professionnelles

Celles et ceux qui désirent acquérir le plus rapidement possible leur certificat de Product Owner disposent de l’opportunité unique de suivre des sessions de formations accélérées qui nécessitent une énorme concentration de la part des différents participants.

Selon son expérience et ses besoins, le Product Owner peut décider de suivre des formations lui permettant d’affiner sa vision produit et sa compréhension des besoins des utilisateurs en suivant des formations en UX Design. Il pourra ainsi mieux collaborer avec les UX Designer et parfaire leur collaboration. Ainsi un PO peut décider de se former à l’UX et suivre l’une des 3 formations suivantes :

  • Formation UX Design : apprendre à mieux connaître vos utilisateurs et adapter l’ergonomie de vos interfaces pour répondre au plus près à leurs besoins.
  • Formation UX Design avancé : approfondir vos connaissances UX en apprenant comment analyser les données issues de la phase de recueil (UX Research) et comment générer des idées avec des ateliers d’idéation.
  • Formation Design Thinking : apprendre à piloter un projet d’innovation par l’usage.

Conclusion

Le rôle d’un Product Owner est le point de rencontre de l’entreprise et de l’équipe de développement. Sa position est donc privilégiée puisqu’il permet d’avoir une vue globale sur l’ensemble du cycle de vie du produit. C’est un métier très complet sollicitant de très nombreuses compétences, mais surtout, une capacité à être au quotidien dans l’opérationnel. Opter pour le métier de PO en renforçant ses compétences en UX design à travers une formation spécifique pourrait être un excellent choix de carrière permettant de se lancer dans le monde IT avec toutes les cartes en main, ou presque !

Un commentaire

  • Richard dit :

    Bonjour, article intéressant, mais la vidéo “différence entre un Product Owner et un Product Manager” n’est pas accessible. Est- il possible de la mettre à disposition ? Merci

Commentaire