Aller directement au contenu

Contrôle explicite (3/8 – Critères ergonomiques de Bastien et Scapin)

14/12/2017
0

usabilis contrôle expliciteIl s’agit de la prise en compte par le système des actions explicites des utilisateurs et le contrôle qu’ont les utilisateurs sur le traitement de leurs actions. Ce sont donc les moyens destinés à permettre à l’utilisateur de maîtriser/contrôler les traitements.

Objectif

  • Obtenir une meilleure compréhension de l’application (modèle mental exact). L’utilisateur doit être persuadé qu’il a le contrôle sur le système.

Pourquoi ?

  • Renforcer la confiance dans le système
  • Facteur important d’acceptation de l’application

Comment ?

  • Pouvoir interrompre les traitements, revenir en arrière…
  • Les effets d’une commande doivent être prévisibles aux yeux de l’utilisateur

Liste des critères ergonomiques de Bastien et Scapin

Pour rappel, ce critère est l’un des 8 critères ergonomiques de Bastien et Scapin dont voici la liste complète.

1. Guidage
1.1. Incitation
1.2. Groupement / Distinction entre Items
1.2.1. Groupement / Distinction par la localisation
1.2.2. Groupement / Distinction par le format
1.3. Feedback Immédiat
1.4. Lisibilité

2. Charge de Travail
2.1. Brièveté
2.1.1. Concision
2.1.2. Actions Minimales
2.2. Densité Informationnelle

3. Contrôle Explicite
3.1. Actions Explicites
3.2. Contrôle Utilisateur

4. Adaptabilité
4.1. Flexibilité
4.2. Prise en compte de l’expérience de l’utilisateur

5. Gestion des Erreurs
5.1. Protection contre les Erreurs
5.2. Qualité des Messages d’Erreurs
5.3. Correction des Erreurs

6. Homogénéité / Cohérence

7. Signifiance des Codes et Dénominations

8. Compatibilité

 

3. Contrôle explicite

Définition

Le critère Contrôle Explicite concerne à la fois la prise en compte par le système des actions explicites des utilisateurs et le contrôle qu’ont les utilisateurs sur le traitement de leurs actions.

Le traitement a lieu seulement si l’utilisateur le demande. Il s’agit d’expliciter la relation entre le fonctionnement de l’application et les actions des utilisateurs.

La relation entre les actions de l’utilisateur et les réponses du système doit être explicite, c’est-à-dire que le système doit exécuter :

  • Seulement les actions demandées par l’utilisateur,
  • Au moment où il les demande.

Deux sous-critères participent au Contrôle Explicite Actions Explicites et Contrôle Utilisateur.

Justification(s)

Quand les entrées des utilisateurs sont explicitement définies par eux-mêmes et sous leur contrôle, les ambiguïtés et les erreurs sont limitées. De plus, le contrôle qu’ont les utilisateurs sur le dialogue est un facteur d’acceptation du système.

3.1. Actions explicites

Définition

Le critère Actions Explicites concerne la relation pouvant exister entre le fonctionnement de l’application et les actions des utilisateurs. Cette relation doit être explicite, c’est-à-dire que le système doit exécuter seulement les opérations demandées par l’utilisateur et pas d’autres et ce, au moment où il les demande.

L’utilisateur a le contrôle sur le traitement.

Justification(s)

Quand les opérations du système résultent des actions des utilisateurs, on observe moins d’erreurs et la compréhension du fonctionnement de l’application est facilitée.

Exemples de recommandations

  • Le système doit requérir une action explicite de validation par l’utilisateur (ex.: Entrée, Validation, OK) suite à une entrée de données; aucun traitement (ex. sauvegarde d’un fichier) ne devrait être la conséquence d’une autre action (ex.: une demande d’impression).
  • Lors d’une sélection d’options de menu par pointage, prévoir une action explicite de validation.
  • L’entrée de commandes doit se terminer par une indication de fin (ex.: ENTER, OK) à laquelle des possibilités d’édition doivent être préalables.

Le logiciel ne doit exécuter que des opérations demandées par l’utilisateur

Ajouter un bouton effacer ou quitter au formulaire

Action physique de validation : Bouton « Ok » ou clic

contrôle explicite actions explicites

Valider explicitement les commandes importantes ou difficilement réversibles

Éviter les « sens uniques »

contrôle explicite sens unique

Éviter les mises en formes ou téléchargements automatiques sans paramétrage par les utilisateurs

Contrôle explicite actions explicites M pixels

Éviter d’imposer la mise au panier d’accessoires qui n’ont pas été choisis par l’Internaute

Contrôle explicite actions explicites Apple

3.2. Contrôle utilisateur

Réversibilité possibilité de revenir sur ses pas, d’annuler ses actions.

L’utilisateur doit pouvoir contrôler le déroulement des traitements informatiques en cours. Il doit pouvoir autoriser l’utilisateur à interrompre tout traitement en cours s’il le souhaite par exemple.

L’utilisateur doit toujours « avoir la main »

Définition

Par Contrôle Utilisateur on entend ici le fait que l’utilisateur doit toujours avoir la main, pouvoir contrôler le déroulement (ex. interrompre, reprendre) des traitements informatiques en cours. Ses actions devraient être anticipées et des options appropriées fournies pour chaque cas.

Justification(s)

Quand l’utilisateur a le contrôle du dialogue, les réactions de ce dernier sont prévisibles. L’apprentissage s’en trouve facilité et le risque d’erreurs diminué.

Exemples de recommandations

Autoriser les interruptions : laisser la possibilité d’interrompre les traitements

Contrôle explicite interrompre

L’utilisateur doit pouvoir mettre en pause ou stopper un traitement en cours
Autoriser l’utilisateur à interrompre à tout moment une action ou un traitement en cours

Contrôle explicite actions

L’entrée de commandes doit se terminer par une indication de validation
(« Terminer », « OK », « valider »)

Contrôle explicite bouton entrer

Autoriser les retours en arrière

Fournir la possibilité de retour arrière conduisant à l’annulation des modifications en cours et au retour à la version immédiatement précédente.

Contrôle explicite utilisateur

Autoriser les utilisateurs à contrôler le rythme de leurs entrées plutôt que de faire dépendre ce rythme des traitements du système ou d’événements extérieurs.

Éviter de masquer des zones de l’interface selon le mode d’affichage du mobile (ici en mode paysage)
Dans Safari, les barres de défilement se retrouvent parfois totalement masquées en mode paysage, alors qu’elles sont visibles en mode portrait (Iphone X)

Contrôle explicite iphone 8

Contrôle explicite iphone 8

Éviter d’empêcher la bascule d’un mode portrait à paysage et vice versa sur un mobile
L’interface d’iOS ne bascule jamais en mode paysage pour le Springboard ou dans les Réglages (merci Mac ForEver)

Contrôle explicite iphone 8

Le curseur ne doit pas être déplacé sans contrôle des utilisateurs
(Sauf s’il s’agit de procédures stables et bien connues, ex., remplissage de formulaires)

Contrôle explicite clavier

Ne pas passer d’une page écran à une autre sans contrôle de l’utilisateur qui doit garder la main

Contrôle explicite utilisateur

Contrôle explicite contrôle utilisateur

L’utilisateur doit pouvoir adapter l’interface en fonction de ses préférences

Contrôle explicite préférences

Conclusion

Pour terminer et se convaincre de l’intérêt de disposer d’un bon contrôle utilisateur, voici ce qu’il peut arriver si on ne respecte pas ce critère de “contrôle explicite”, on vous aura prévenu !

Voir le critère ergonomique N°3 : Charge de travail

Voir la présentation des 8 critères ergonomiques de Bastien et Scapin

Lire aussi :