Aller directement au contenu

Innovation frugale : comment faire mieux avec moins ?

26/01/2021
0

Innovation frugaleImage isinnova

L’utilisation des masques Décathlon durant cette crise du COVID-19 est une excellente illustration de l’innovation frugale, plus que jamais actuelle !

L’innovation frugale est une démarche de résolution de problème utilisant la plus grande économie de moyens possible. Ce concept d’innovation s’inspire de la célèbre méthode conceptualisée sous le nom de Jugaad par Navi Radjou.

Si vous souhaitez briller en société, voici comment cela se prononce : “Jougaaaaad” !
Écouter ici comment prononcer Jugaad en Hindi.

Appliquée à l’UX Design, l’innovation frugale consiste à apporter des changements peu perceptibles ou obtenus avec peu de ressources mais qui affectent grandement l’expérience utilisateur. L’optimisation de l’UX sur la base de l’innovation frugale débouche sur une économie de moyen substantielle.

Cette vidéo en expose les grands principes :

Qu’est ce que l’innovation frugale ?

L’innovation frugale peut se définir de manière très simple : faire mieux avec moins.

Elle permet aux organisations de s’adapter aux réels besoins des utilisateurs en réduisant les coûts de conception. De manière évolutive et durable, l’innovation frugale permet ainsi de fournir des alternatives fonctionnelles malgré de fortes contraintes (budgétaires, temps ou ressources). L’innovation frugale est courante dans les pays en développement où le manque de ressources est critique. Elle permet non seulement de limiter les investissements, mais aussi de simplifier les étapes du processus en créant un résultat final fonctionnel et suffisant. L’innovation frugale impose ainsi une mentalité de simplicité et d’efficacité sans pour autant prendre le risque de sacrifier la qualité de l’expérience utilisateur. De ce point de vue, elle est plus un état d’esprit qu’une méthode à proprement parler.

A l’origine de l’innovation frugale : Jugaad

Cette approche est née dans les pays émergents où les moyens sont naturellement limités et commence à être adoptée dans le monde entier.

Jugaad est un mot hindi populaire qui signifie littéralement “détournement”, et dont la signification peut changer en fonction du contexte. Selon Navi Radjou, le théoricien de l’innovation frugale, il s’agit d’une solution improvisée née de l’ingéniosité et de l’intelligence, utilisant des moyens simples. Cette notion a vu le jour dans les pays émergents où les ressources sont limitées. A l’opposé des pays occidentaux où l’on considère souvent que pour faire mieux, on a besoin de plus de ressources et que ces dernières sont inépuisables.

Jugaad est synonyme d’innovation frugale ou comment “faire mieux avec moins”. Cette logique commence ces derniers temps à séduire de nombreux concepteurs dans le monde occidental. Les UX Designers sont particulièrement concernés par cette approche.

Et l’UX Design dans tout ça ?

Cette façon de faire (mouvement des “Makers”) et de voir les choses, pousse l’UX Designer à être plus créatif et plus innovateur dans la manière avec laquelle il imagine le cycle de vie d’un produit ou d’une solution au sein de l’organisation. Même si les UX Designers le font depuis toujours, impliquer l’utilisateur final dans le cycle de développement pour faire mieux avec les moyens de bord est le sens même de l’innovation frugale.

Design Thinking et Jugaad, même inspiration ?

En l’appliquant au monde de l’UX, l’innovation frugale pourrait être définie comme l’utilisation de méthodes moins sophistiquées, moins coûteuses pour des résultats plus rapides que l’on peut améliorer ultérieurement si nécessaire. Le design thinking est une méthode qui s’inscrit parfaitement dans la logique de l’innovation frugale. Elle consiste à impliquer l’utilisateur final dans l’ensemble du processus de création. Cette co-créativité permet de se concentrer sur les besoins et les frustrations de l’utilisateur et de lui proposer une meilleure expérience. On peut considérer ce mode d’innovation comme une approche qui vise à faire mieux, plus vite, en se concentrant sur les besoins fondamentaux de l’utilisateur.

Il faut bien comprendre que l’innovation frugale est un état d’esprit avant tout comme le montre Florence Pins dans cette vidéo : Comment créer plus de valeur avec des moyens limités grâce à l’innovation frugale ?

Un contexte actuel favorable

La démarche que propose l’innovation frugale trouve plus que jamais sa place et ses partisans dans le contexte d’aujourd’hui. Faire mieux avec moins est une nécessité dans un contexte concurrentiel, où l’on se soucie davantage de l’écologie et des moyens économiques avec une crise économique à l’horizon. Trouver une façon de faire avec peu de moyens s’inscrit parfaitement dans la logique d’une innovation continue : trouver de nouvelles organisations de travail, réinventer les procédés de production, proposer de nouveaux produits et services.

Les 7 fondamentaux de l’innovation frugale

Tester rapidement et améliorer

L’utilisateur final doit être le centre du processus de conception. En optant pour des tests rapides dans des conditions réelles, on peut repérer immédiatement les problèmes et les régler. On s’appuie ainsi sur les méthodes agiles pour piloter les projets en proposant un cycle de développement itératif, incrémental et adaptatif qui se concentre sur le vécu de l’utilisateur final.

Tester dans des conditions réelles

Une “vraie innovation” doit être testée dans des conditions réelles. Ceci permet de limiter les ressources impliquées et d’aller droit au but. C’est en cela qu’elle est dite “frugale”. Il est ainsi nécessaire d’impliquer l’utilisateur final en effectuant des tests en conditions réelles et non des simulations trop “virtuelles”. Ces dernières peuvent être séduisantes, mais ne reflètent pas toujours les vrais problèmes rencontrés par l’utilisateur final. C’est dans cet esprit que les applications et les interfaces sont testées par de vrais utilisateurs durant la phase de conception.

Moins de design

L’innovation frugale impose que la solution pratique et efficace sans pour autant être trop sophistiquée. Trop de design tue le design ! Il faut opter pour la simplicité et essayer de résoudre les problèmes d’utilisation au lieu de se pencher excessivement sur le design. Un innovateur frugal cherche à proposer des solutions efficaces. Cela s’inscrit dans la logique de faire mieux avec moins.

Compter sur l’innovation incrémentale

L’innovation incrémentale consiste à apporter de petites améliorations continues et progressives. En fonction des tests utilisateurs, l’innovateur frugal saura implémenter les touches nécessaires pour optimiser l’expérience utilisateur. On peut ainsi partir d’un design existant et apporter de petites améliorations en fonction du comportement de l’utilisateur actuel.

Être flexible et débrouillard

On ne peut pas être innovateur frugal sans être flexible. Tout le processus consiste à résoudre efficacement et intelligemment les problèmes rencontrés. Il faut ainsi savoir détourner les blocages et ne pas trop s’attacher à la solution proposée. Cette dernière évolue avec les tests et doit être remodelée pour répondre aux vrais besoins de l’utilisateur final.

D’autre part, il faut également être le maître de la débrouillardise. L’innovation frugale est un état d’esprit qui incite à se débrouiller avec les moyens de bord pour résoudre les problèmes et délivrer la meilleure expérience utilisateur. Il est ainsi nécessaire d’être créatif et savoir s’adapter aux différentes situations pour pouvoir faire mieux avec moins.

Valoriser les contraintes

Les contraintes sont les principales motivations de l’innovation frugale. Sans elles, il ne serait pas possible de sortir de sa zone de confort et trouver des solutions créatives. Il faut ainsi savoir valoriser les contraintes et les crises pour savoir les confronter et innover.

Le partage des connaissances

Le partage des connaissances et du savoir-faire entre les différents intervenants ne peut que faire avancer le projet. Chaque intervenant a sa propre expérience et son propre vécu, c’est pourquoi il est nécessaire de diversifier les points de vue afin d’atteindre l’objectif plus rapidement en mettant en oeuvre une innovation collaborative.

Crise et opportunité

L’innovation frugale fait ses preuves durant les temps de crise et dans des conditions difficiles. La crise du Covid-19 a permis aux partisans du Jugaad de démontrer l’efficacité de l’innovation frugale, et ce en proposant rapidement des produits peu chers qui répondent à un besoin urgent. C’est le cas des respirateurs open source qui ne coûtent que 100 dollars, à l’opposé des modèles sophistiqués qui coûtent près de 30 000 dollars, les masques assemblés à partir de pièces imprimées en 3D, etc.

Apprendre à faire mieux avec moins

Avec une récession à l’horizon, les entreprises occidentales doivent emprunter cet esprit de  débrouillardise pour bien s’adapter à la crise à venir et proposer des solutions rapides, efficaces et peu coûteuses aux problèmes de leurs clients.

En fait, cette crise offre une grande opportunité aux entreprises du monde entier pour apprendre à faire mieux avec moins. L’innovation frugale s’avère être une solution qui permet aux entreprises de proposer plus de valeurs à leurs clients à moindre coût. Ainsi, tout le processus d’innovation pratiqué ces dernières années doit être repensé pour qu’il puisse faire ses preuves dans les temps de crise.

Avec des ressources de plus en plus limitées, l’UX Designer est appelé à réinventer le cycle de vie d’un produit ou d’une solution pour qu’il soit recyclable et réutilisable. C’est d’ailleurs le sens du Design circulaire cher à l’entreprise IDEO, en partie à l’origine du Design Thinking, faisant écho à l’économie circulaire. On l’a vu très récemment avec les masques de plongée sous-marine de l’enseigne Decathlon, transformés en respirateurs pour pallier au manque de moyens des hôpitaux.

Lire à ce sujet :

Covid-19 : Sauver des vies avec des masques Decathlon : le pouvoir de l’innovation frugale
Coronavirus : des masques de plongée Decathlon utilisés par les soignants

Comment régler les problèmes de manière créative ?

Savoir confronter les contraintes et résoudre les problèmes de manière créative fait tout l’esprit même de l’innovation frugale.

Navi Radjou dit d’ailleurs à ce sujet :

”Lorsque les ressources extérieures sont rares, il faut chercher à l’intérieur de soi pour exploiter la ressource la plus abondante, l’ingéniosité humaine, et l’utiliser pour résoudre des problèmes intelligemment avec des moyens limités.”

Pour réussir à résoudre les problèmes dans des conditions difficiles et faire mieux avec moins il est nécessaire de penser à proposer des solutions simples qui créent une plus value à moindre coût. Il faut savoir exploiter les moyens de bord et les solutions existantes pour les adapter aux contraintes confrontées et aux besoins actuels. Il est indispensable de se pencher sur le problème ponctuel, d’impliquer l’utilisateur pour pouvoir innover et créer de la valeur sans avoir à dépenser des milliards en R&D et le développement des produits.

Radjou partage trois règles nous apprenant comment régler les problèmes efficacement grâce à l’innovation frugale

L’innovation frugale pour mieux concevoir et donner du sens

Certains concepteurs ont longtemps abordé l’amélioration de produits par l’ajout de fonctionnalités. Outre que cela ne répondait pas toujours aux réels besoins, ils rataient alors l’essentiel de l’usage attendu. “Less is more” est un adage maintenant bien compris. Bien que la frugalité soit au coeur de l’esprit Jugaad, l’innovation frugale ne se contente pas de ce qui existe, elle vise à faire mieux avec moins. Cette logique sous-entend la valorisation des ressources naturelles, financières et humaines pour mieux les exploiter et créer de la valeur sociale. Il ne s’agit pas seulement d’utilisabilité, mais de souligner le sens des solutions proposées.

  • Mieux concevoir c’est savoir exploiter ce dont on a à disposition pour résoudre les frustrations de l’utilisateur et lui proposer de la valeur sans trop gaspiller. Ainsi, pour réussir la conception de son produit, il faut faire preuve d’une agilité d’esprit pour détourner les contraintes.
  • Mieux concevoir c’est parfois repenser tout le processus de conception, faire preuve d’audace, de créativité et de simplicité tout en restant généreux envers l’utilisateur final.

L’innovation frugale : effet de mode ou méthode durable ?

Avec des ressources qui se raréfient, on comprend l’intérêt que suscite ce type d’innovation auprès de grands groupes. Certains ont même réintégré la logique de l’innovation frugale dans leurs processus de recherche et développement. Même si certains s’interrogent sur la sincérité de la démarche, le fait est que c’est bien cette méthode qui est retenue et sur laquelle ces groupes communiquent.

Lire à ce sujet :

L’innovation frugale réaffirme le rôle de l’UX Designer et lui rappelle sa mission consistant à concevoir des solutions simples qui répondent aux besoins des utilisateurs, et ce, à moindre coût. Être créatif, penser autrement, faire mieux, toujours améliorer, ce sont précisément les commandements de l’UX.

Dans un monde où l’argent devient rare et les ressources naturelles limitées, l’innovation frugale trouve toute sa place. Elle est alors perçue comme une méthode d’innovation durable qui s’inscrit dans la politique de préservation de l’environnement et de la valorisation des ressources naturelles. Mieux, elle permet aux entreprises de renforcer les liens avec leurs clients et de favoriser l’agilité et l’ingéniosité dans l’espace de travail. C’est un moyen de créer de la valeur sociale, souvent minimisée dans les organisations modernes.

L’innovation frugale permet de préserver les ressources naturelles :

Conclusion

L’innovation frugale permet un retour aux fondamentaux du métier de l’UX Designer. Celui-ci est supposé “interroger” pour ne pas dire “réinventer” les utilisations et résoudre les frustrations de l’utilisateur en apportant des innovations incrémentales et parfois radicales.

L’innovation frugale fait singulièrement écho au Design Thinking et au Design circulaire, dont l’attention porte sur une analyse plus globale de l’écosystème dans lequel est intégré un usage.

Cette approche est plus que jamais pertinente dans le contexte d’une crise économique mondiale.

Lire aussi :

Bibliographie

Le Guide de l’innovation frugale: Les 6 principes clés pour faire mieux avec moinsLivre Innovation frugale - Navi Radjou et Jaideep Prabhu

Créer ensemble un monde meilleur avec peu de ressources ? C’est possible !

En plein essor mondial, l’innovation frugale est un mouvement éclairé de cocréation de valeurs qui répond à l’urgence à la fois écologique et sociale. Il s’agit de développer des produits et services de qualité abordables et durables qui ont un impact positif sur la société et la planète, tout en consommant le moins de ressources possible et sans polluer.

Cette stratégie de croissance révolutionnaire repose sur plusieurs tendances de fond (la consommation collaborative, l’économie circulaire et régénératrice, le mouvement des makers) et des technologies de rupture (l’intelligence artificielle, l’impression 3D).

“Navi Radjou et Jaideep Prabhu démontrent comment – et pourquoi – le concept d’innovation frugale a rapidement évolué d’un simple slogan des écoles de commerce à un impératif stratégique pour toutes les entreprises. L’innovation frugale est une idée – et un livre – dont l’heure est venue.”

Paul Polman, ancien PDG d’Unilever, président d’ICC, de B Team, et vice-président du Pacte Mondial des Nations Unies

Lire sur l’innovation :

Commentaire