Aller directement au contenu

Le Design Sprint : pour stimuler l’innovation au sein de votre entreprise

04/10/2022
0

Design Sprint stimuler innovation - Pierre Kleinhouse Dribbble

Agile planning de Pierre Kleinhouse sur Dribbble

Le Design Sprint est un processus de conception stratégique qui repose sur les principes du design thinking, de l’UX design, du Lean Startup et des méthodes agiles. Il permet d’optimiser le processus d’innovation ou de déployer un produit/service digital, ou encore d’implanter une nouvelle fonctionnalité.

Ce processus d’innovation mise sur la rapidité, la collaboration interfonctionnelle, l’efficacité pour développer l’innovation au sein de l’entreprise et réaliser des résultats rapides, dans un délai de 5 jours.

Qu’est-ce que le design sprint ?

Le design sprint reflète un état d’esprit et un mode de collaboration méticuleux, permettant de relever un challenge donné, dans un contexte très structuré. Dans ce sens, cette méthode d’innovation fédère toutes les parties prenantes : les designers, les développeurs, l’équipe marketing, les chefs de projet, l’équipe RH, les clients, etc, autour de la recherche d’idées efficientes pour résoudre le problème de conception.

Ce processus de création mobilise l’intelligence collective et la collaboration interfonctionnelle d’une équipe multidisciplinaire, pour trouver rapidement une solution efficace au problème posé. Ainsi, votre entreprise sera en mesure de réaliser un prototype pour l’innovation envisagée et de le tester par des utilisateurs réels.

Formation Design Sprint

Public concerné : Concepteurs, UX Designers, PO, Chefs de produits, Responsables marketing, Responsables innovation, Chefs de projets AMOA.

Durée : 3 jour(s)

Prix : 1 200 €

Prochaines dates : 25-26-27 janvier 2023

Le prototype établi permet d’évaluer la pertinence du produit réalisé et de vérifier si cette innovation pourra être en concordance avec les besoins des utilisateurs cibles et si elle pourra générer un bon retour sur investissement.

De cette façon, vous parvenez à créer un prototype fonctionnel, au bout d’une semaine, à le tester par la cible envisagée et à récolter rapidement des résultats mesurables. Ces résultats permettent de vous guider dans votre processus de décision.

Pourquoi opter pour le design sprint ?

Le design sprint est une approche de conception développée par l’incubateur des startups Google Ventures, dans l’objectif de définir, prototyper et tester un concept, dans un cycle de 5 jours.

Cette démarche de conception résulte du besoin de s’adapter à un contexte hyper actif sur tous les plans : technologique, économique, habitudes de consommation, profils des consommateurs et parvenir à réaliser ces buts :

  • Accélérer le processus de conception et de développement des produits numériques.
  • Transformer une idée simple en une innovation concrète en moins de temps.
  • Simplifier la complexité du défi et le résoudre avec une économie optimale en temps et en énergie.
  • Éviter le risque de gaspillage de ressources sur le design ou le développement d’un produit qui ne s’adapte pas à la demande du marché et qui ne suscite pas l’intérêt du public cible.
  • Confirmer la rentabilité de votre projet à vos investisseurs et partenaires.

Les contextes d’application du design sprint

Le design sprint peut être employé dans différents contextes :

  • Le développement d’un nouveau produit/service numérique innovant.
  • La refonte d’un produit numérique déjà existant et l’optimisation de son expérience utilisateur.
  • Tester l’introduction d’une nouvelle innovation sur le marché, en plus d’autres défis,…

Tous les challenges sont d’envergure et nécessitent l’implication de tous les acteurs concernés pour réaliser des résultats probants.

Comment utiliser le design sprint pour booster l’innovation de votre équipe ?

Le design sprint permet de décloisonner les silos de votre entreprise et de former une équipe pluridisciplinaire complète. Cette collaboration interfonctionnelle associe différentes compétences, expertises, contraintes, outils et techniques, dans le seul but de réveiller l’innovation au sein de l’entreprise et de relever le défi en question.

Favoriser l’idéation grâce à une équipe pluridisciplinaire

La diversification des profils de l’équipe pluridisciplinaire permet de décupler le nombre de solutions possibles et de mettre en jeu plusieurs idées (idéation), qui émanent de différentes expériences et connaissances. Ce qui permet d’analyser la problématique sous différents angles et favorise l’exploration de plusieurs solutions créatives dans un temps réduit.

Cette collaboration multidisciplinaire favorise l’échange d’idées et d’expériences entre les acteurs impliqués et crée une synergie plus forte entre eux. Ce qui permet de booster leur motivation et de débloquer leur potentiel d’innovation.

S’il est vrai que les participants partagent la même vision du problème de conception, chacun d’eux apporte en revanche une solution différente conformément à ses objectifs métiers et les techniques déployées pour résoudre le défi.

Stimuler l’innovation grâce à la communication visuelle

Le design sprint se base sur la communication visuelle, afin de représenter les idées de façon plus claire, à l’aide de croquis (ou sketch) et de représentations graphiques illustratives.

La communication visuelle permet de renforcer la capacité d’analyse et de pousser la réflexion collective. Ainsi, les participants peuvent exprimer leurs idées de façon plus simple, sur un tableau ou un storyboard, à travers les croquis. Les sketchs jouent un rôle important pour débloquer la panne d’idées et développer la créativité collective.

Étant donné qu’une image vaut 1000 mots, les représentations visuelles sont très utiles pour faciliter la compréhension des idées esquissées.

Se cantonner à l’essentiel

La précision est un facteur déterminant pour réussir à définir clairement l’innovation à mettre en œuvre. La méthodologie de design sprint s’applique sur un court délai de 5 jours. Dans ce contexte, les participants se trouvent dans l’obligation de compresser des semaines de travail en une seule semaine.

Les intervenants seront plus conscients de l’importance d’éviter toute perte de temps, toute idée inutile et de se concentrer uniquement sur l’essentiel. Cela permet de se pencher exclusivement sur les fonctionnalités les plus importantes qui composeront le futur prototype.

Susciter la créativité à travers le test utilisateur

Le test utilisateur sert à présenter la solution prototypée aux usagers et recueillir leurs feedbacks. A travers ce test, les parties prenantes peuvent observer comment ces derniers interagissent avec le produit digital. Elles peuvent aussi appréhender leurs besoins et identifier les points de blocage qui les freinent.

Les observations issues du test utilisateur permettent d’ouvrir le champ de créativité et d’inventer de nouvelles idées qui permettent de résoudre le challenge en question.

L’implication des utilisateurs dans le projet permet d’orienter les participants dans leur choix et de prendre les décisions les plus judicieuses pour atteindre le résultat escompté.

Travailler de manière agile

Les équipes impliquées travaillent de manière agile et structurée pour franchir ensemble les obstacles rencontrés et réussir à construire le livrable le plus optimal, dans un temps réduit.

Comment organiser un atelier de design sprint ?

L’atelier de design sprint s’étale généralement sur 5 journées, avec la réalisation de 5 activités distinctes chaque jour.

Définir clairement le challenge à relever

Avant de vous lancer dans le projet, il est indispensable de délimiter le périmètre du défi à relever. A cet effet, il faut consacrer le premier jour de l’atelier de design sprint pour comprendre clairement les enjeux du challenge, à l’aide des méthodes d’UX research, des enquêtes, des études de marché, etc.

Face à la diversité des alternatives et des technologies possibles pour développer une innovation ou un produit numérique, il est très important de se poser les bonnes questions et d’effectuer des comparaisons et des analyses rigoureuses de ces éléments.

Cette étape débouche sur une définition explicite du problème de conception et des objectifs du projet.

Générer des idées

Le deuxième jour de l’atelier est réservé à la génération de maximum d’idées de conception divergentes. La quantité et la diversification sont importantes, parce que ces facteurs permettent d’élargir le champ des possibles et de faire éclore des solutions prometteuses.

Il existe plusieurs ateliers de co-création efficaces à cet effet, tels que le brainwriting, le lateral thinking, la méthode What if, les solutions Sketches, etc.

Prendre une décision

Le troisième jour est consacré au tri, l’évaluation et la validation des idées générées, notamment à travers le vote. Il est pertinent

d’utiliser un storyboard pour schématiser et expliciter les croquis des idées créées à l’étape précédente.

Cette phase assure le passage à la phase de prototypage et la conception des maquettes et des contenus prévus.

Prototyper

Le quatrième jour annonce la réalisation d’un prototype fidèle à la réalité (ou POC : Proof Of Concept ou preuve de concept), à l’aide des outils dédiés comme Sketch, Figma, Invision, etc. A cette étape, il est recommandé de développer des prototypes simples, qui contiennent les fonctionnalités les plus importantes, afin de pouvoir les améliorer plus facilement pendant le cycle de test.

Tester

Le dernier jour correspond à la phase de test, qui consiste à confronter le prototype élaboré au juge légitime, qui est l’utilisateur final. Le test utilisateur permet de dévoiler les points de friction et les pistes d’optimisation prévues et de définir les meilleures stratégies pour solutionner la problématique décelée.

Conclusion

Le design sprint est un processus de co-création qui repose sur la collaboration d’une équipe pluridisciplinaire, pour concevoir, construire et tester un livrable, pendant une semaine. L’objectif étant d’inventer des solutions viables pour résoudre des problèmes complexes, tout en mobilisant moins de ressources.

Le design sprint est une approche de conception souple, qui s’adapte à toutes les entreprises, quels que soient leurs types et leurs tailles. Cette méthode de travail inspirée des méthodes agiles et du Lean Startup est plébiscitée grâce au rôle important qu’elle accomplit pour développer l’innovation au sein de l’entreprise.

Le design sprint se base sur une collaboration interfonctionnelle, pour favoriser la création d’idées innovantes qui sortent du lot. Cette approche mise aussi sur la communication visuelle, à travers les sketchs, afin d’esquisser les pensées de façon plus simple et faciliter leur validation et leur implémentation dans le prototype de test. Tout cela dans un délai de 5 jours.

Le design sprint est la méthode de choix pour innover à moindre coût.

Livres sur le Design Sprint

Livre sprint design de Jake Knapp“Sprint : How to Solve Big Problems and Test New Ideas in Just Five Days” de Jake Knapp, Braden Kowitz et John Zeratsky (Google Ventures)

Sprint : comment résoudre les problèmes et trouver de nouvelles idées en cinq jours ? (Eyrolles, mars 2017). La traduction française du livre à l’origine du Design Sprint.

C’est l’ouvrage de référence sur le design sprint. Que vous soyez une organisation ou une Start UP, grâce à ce guide pratique et en seulement 5 jours, vous serez capables de passer de l’idée aux utilisateurs.

 

 

 

Livre design sprint de Richard Banfield“Design Sprint” de Richard Banfield (O’Reilly)

Un autre livre essentiel sur le Design Sprint. Il aborde tout ce qui fait de cette méthode une méthodologie de brainstorming. Elle se réalise dans un délai très court (le plus souvent en 5 jours d’où l’emploi du mot « Sprint » !). Elle nécessite pour cela, une équipe constituée généralement de 5 à 6, dont les rôles sont bien définis et s’avèrent très complémentaires.

Le site du design sprint de Google Ventures avec le concept, des techniques et des exemples.

Le Design Sprint Kit de Google : toutes les ressources pour entreprendre un Google Design Sprint.

Lire aussi :

Commentaire