Aller directement au contenu

Qu’est-ce que l’UX Writing ?

04/05/2021
0

Qu’est-ce que l’UX Writing ?

Source Brian Hurst Dribble

L’UX Writing est la rédaction de textes pour l’interface utilisateur (UI) de produits numériques afin de créer une meilleure expérience utilisateur. L’UX Writer travaille avec l’UX designer pour comprendre les utilisateurs finaux d’applications mobiles, de sites web ou tout autre produit numérique. Sa mission consiste à rédiger le contenu textuel afin de rendre la navigation fluide et aider l’utilisateur à atteindre ses objectifs. Ses phrases doivent prendre en considération la “voix” et le “ton” de l’entreprise (“Tone of Voice”). L’ensemble agit sur la conversion.

UX Writing, écriture UX ou rédaction UX ?

L’UX Writing, écriture UX ou rédaction UX (User eXperience) en français, est à la fois une discipline et un métier. Les UX Writers rédigent les textes de l’interface utilisateur. Leur objectif est de guider l’utilisateur du produit et de l’aider à interagir avec l’UI (user interface). L’UX writer écrit pour l’utilisateur, tout en incarnant le ton, la voix et le style de l’entreprise.

UX writing with love

Source : Fauzy Lukman (Dribble)

À travers la manière dont Google définit le job des UX Writers, une définition de l’UX Writing se dégage :

« Les UX Writers défendent le design de Google et contribuent à façonner l’expérience des produits en rédigeant des textes qui aident les utilisateurs à accomplir leur tâche. Ils donnent le ton du contenu et favorisent la cohésion des récits de produits sur de multiples plateformes et points de contact. En tant que rédacteurs, ils travaillent avec différentes professions relatives à l’UX Design, y compris les chercheurs, les chefs de produits, les ingénieurs, le marketing et les opérations clients pour aider à établir un langage connectif et une voix unifiée. » (Google Design UX Writer).

Google in corporates UX Writing with in UX

Source : UX Planet

Dans la présentation faite au Good Morning UX, Kassandra Delibie, UX Researcher et UX Writer explique son métier. Elle affirme notamment l’UX Writing est au cœur de trois notions indispensables pour concevoir une interface :

  1. L’utilité
  2. L’inspiration,
  3. L’empathie.

D’où vient l’UX Writing ? Histoire

Cette profession est née aux États-Unis et s’est développée entre 2010 et aujourd’hui. Auparavant, la tendance était plutôt aux interfaces sobres avec très peu de texte. La rédaction des contenus était confiée aux designers ou à l’équipe marketing. L’UX Writing a été adopté par les entreprises pionnières du numérique, dont les GAFA (Google Apple, Facebook Amazon), pour diverses raisons :

  • Améliorer l’utilisabilité et l’ergonomie de l’application ou du site en prévenant les erreurs, les frictions et les frustrations
  • Optimiser les interactions en instaurant un dialogue entre les utilisateurs, le produit et la marque pour accroître l’engagement de l’utilisateur
  • Personnaliser la relation avec les clients pour affirmer l’image de marque, l’identité de l’entreprise et se démarquer ainsi de la concurrence

Lorsqu’il est question de design d’interface, on pense souvent d’abord à la dimension visuelle et à l’aspect fonctionnel. Le langage fait pourtant incontestablement partie de l’expérience utilisateur, et traduit l’identité de la marque. Les personnes qui utilisent le site ou l’application ont un objectif. L’écriture UX contribue à les guider. Selon le contexte, ces phrases peuvent également servir à rassurer ou à amuser l’utilisateur. Comme l’UX et l’UI designer, le métier d’UI Writer est donc de plus en plus populaire.

Torrey Podmajersky, UX Writer chez Google, revient sur l’évolution de ce métier durant la dernière décennie :

UX Writing = microcopie ?

Les textes rédigés par les rédacteurs UX sont notamment les messages d’erreur, les indications des formulaires de contact, les notifications, etc. En 2009, Joshua Porter a créé un nom pour ces courtes phrases, à savoir microcopy, ou microcopie, voire microrédaction en français. Il donne sa définition de la microcopie : « c’est une phrase courte, une expression, quelques mots, un seul mot. (…) La microcopie répond à une question spécifique que les gens se posent et à leurs préoccupations ».

En fait, Porter avait constaté que les visiteurs d’un site d’e-commerce faisaient une erreur récurrente. Ils oubliaient sans cesse de rentrer l’adresse de facturation associée à la carte bancaire. Porter a donc décidé d’ajouter une phrase dans l’interface :

Bobarko microcopy

Source de l’image : Bokardo

Les clients ont alors réussi à accomplir cette tâche et le nombre de ventes a augmenté en conséquence.

Les messages d’erreur ou de confirmation relèvent aussi de la microcopie.

Microcopy page erreur 404 Air France

Lire à ce sujet notre article : Concevoir une bonne page 404 en 8 conseils

Jane Ruffino a conçu un Microcopy Canvas pour faciliter la rédaction de ce type de contenus :

Microcopy canvas

Source : UX Collective

On assimile souvent la rédaction UX à de la microcopie. Cette définition de l’UX Writing est cependant trop réductrice. Les rédacteurs UX doivent aussi créer la « voix » des entreprises ou des applications, sites, etc. C’est à eux de concevoir un Content Style Guide. Enfin, il leur faut comprendre l’état émotionnel des utilisateurs pendant l’accomplissement des tâches. Il ne s’agit pas seulement d’écrire les quelques mots associés aux composants de l’interface. Il s’agit de  proposer un contenu parfaitement compréhensible.

Quelles différences entre UX Writing, Copywriting et Content Design ?

Certains professionnels considèrent que l’UX Writing est une forme de copywriting. On parle alors parfois d’UX Copywriting pour désigner l’UX Writing. Dans sa définition, le copywriting est la rédaction de textes d’ordre publicitaire. Le copywriter n’est pas un spécialiste de l’expérience utilisateur. C’est une profession davantage rattachée au marketing. Le copywriting ne relève pas de la conception centrée utilisateur, ni orientée produits, sauf si l’on parle d’UX Copywriter.

UX design copywriters ux writers

Source : uxdesign.cc

Contrairement au copywriters, l’UX Writer :

  • Utilise un langage simple et sans ambiguïté pour fournir des explications
  • Est orienté produit, et non ventes
  • Travaille en collaboration étroite avec des UX/UI Designers
  • Partage des conversations au lieu de raconter des histoires
  • Ne peut pas travailler seul

Les UX Writers peuvent être des copywriters mais ces métiers sont différents.

Par ailleurs, le Content Designer doit, lui aussi, transmettre des informations claires au public cible. En revanche, le Content Design (conception de contenu) ne se limite pas aux textes. Il peut s’agir d’images, de vidéos, etc. Tout les éléments de nature à renforcer l’intérêt de l’utilisateur.  Quant au Content Writer, il écrit des textes souvent plus longs, utilise le storytelling, crée aussi des contenus d’articles de presse… Bref, ces professions sont proches mais distinctes.

UX Planet - copywriter content writer

Source : UX Planet

La figure ci-dessous montre comment l’UX Writing s’intègre dans la stratégie de contenus des entreprises.

UX matters -UX Writing

Source : UX Matters

Aussi contre-intuitif que cela paraisse, la phase d’écriture ne représente qu’une petite partie de la rédaction UX. Les UX Writers participent aux cartographies du parcours utilisateur, tiennent compte des résultats des tests utilisateur, etc. La recherche utilisateur et les études qualitatives et quantitatives, déterminent les textes de l’interface.

Quand intégrer la rédaction UX dans le processus de conception ?

La rédaction UX doit être prise en compte dès la phase de conception d’une interface. Le rédacteur UX :

  • Fait de la recherche UX avec l’UX Designer pour identifier les besoins des utilisateurs et les problèmes auxquels est confronté le public cible.
  • Établit le document Tone of Voice qui définit l’identité, les valeurs, etc. de l’entreprise. Le ton de la voix est l’équivalent, pour la rédaction, de la charte graphique pour le Design. Quand cette dernière donne l’identité visuelle, le Tone of Voice indique le langage adéquat pour communiquer la personnalité de l’entreprise.
  • Collecte les données (formulaires en ligne, entretiens, etc.) qui lui permettront de produire un message cohérent pendant le parcours des utilisateurs et les divers points de contact.
  • Observe les résultats des A/B Testing, de l’eye tracking, des tests utilisateurs, etc. pour améliorer l’UX Writing des maquettes et prototypes des interfaces de manière itérative, en appliquant le principe du Test & Learn.

Les UX Writers peuvent également être sollicités avant la refonte d’une interface digitale, ou pour contribuer à la résolution d’un problème détecté. Ce sketch fait ressortir la diversité de leurs activités, toujours en collaboration avec les UX Designers et l’équipe produit.

UX knowledge base ux writing sketch

Source : UX Knowledge Base Sketch

Dans la présentation User Experience Writing and Microcopy, l’UX Writer Serena Giust explique comment les UX Writers s’intègrent à une équipe multidisciplinaire.

Quelles sont les règles de rédaction UX ?

La rédaction UX doit respecter un certain nombre de règles, indépendamment des principes et valeurs de l’entreprise :

  • Clarté : les gens veulent rapidement l’information nécessaire à l’accomplissement de la tâche
  • Concision dans la forme et le contenu: phrases courtes, listes à puces, titres et sous-titres…
  • Cohérence: par exemple, si deux boutons call to action doivent générer la même action, il ne doit pas y avoir un message différent sur chaque bouton
  • Possibilité de traduction: est-ce que le texte et ce qu’il exprime pourra être traduit dans d’autres langues sans perdre son efficacité et sa dimension émotionnelle ?
  • Utilité : dialoguer et guider, jouer avec les émotions, mais à condition que le texte soit utile
  • Orthographe et typographie: avoir une belle plume ne suffit, mais savoir écrire reste indispensable

Par ailleurs, tout dépend de la population ciblée. Si l’utilisateur d’une application métier est un expert, les mots spécialisés ou le jargon ne sont pas à bannir. Les mots familiers et les phrases simples restent conseillées mais l’important est d’adapter le texte au lecteur. Cette règle s’applique autant au vocabulaire qu’à la grammaire ou à la tonalité générale.

Chaque organisation va ensuite développer ses propres principes basés sur la démarche de l’utilisateur, le concept lié au produit, et l’image de marque. Voici par exemple le Voice & Tones de Deliveroo :

Deliveroo voicetone

Source : Deliveroo Design

Kate Moran, Senior UX Spécialiste du Nielsen Norman Group, prétend que tout contenu écrit peut être analysé selon 4 dimensions :

  1. L’humour
  2. Le formalisme
  3. Le respect
  4. L’enthousiasme.

De nombreux Styles Guides & Voice Designs (guides de styles et de voix) sont accessibles en ligne : la section écriture du Material Design de Google, le Microsoft Style Guide, le Content Style Guide de MailChimp, etc. Certains de ses conseils s’appliquent à toute rédaction de contenus, pour un projet web, mobile, ou papier.

Lors de la conférence Google I/O de 2017, la présentation How Words Can Make Your Product Stand Out (Comment les mots peuvent faire ressortir votre produit) fournit des études de cas pour comprendre ces notions de tons et de voix à l’écrit :

Qu’est-ce qu’un UX Writer ? Métier UX Writer

Le métier d’UX Writer étant récent, il existe peu de formations à l’UX Writing. Actuellement, les UX Writers ont suivi différentes études :

  • Une formation UX Design ou formation UI Design
  • Un cursus relatif aux métiers du web et de la création
  • Une expérience professionnelle de copywriter, journaliste, rédacteur web…
  • Une école de marketing…

Dans les descriptions de postes, certaines aptitudes sont presque toujours exigées :

  • Avoir des connaissances en Design (UX Design, Design d’interaction…)
  • Connaître la boîte à outils du designer pour la conception d’interfaces : construction de persona, focus group, tests d’utilisabilité…
  • Comprendre comment fonctionne le référencement (SEO, architecture de l’information, etc.)
  • Posséder des compétences rédactionnelles
  • Pouvoir rédiger dans différents formats, courts ou longs
  • Maîtriser les outils des designers UX et UI, ainsi que des développeurs pour collaborer avec eux : Figma, Sketch, Invision (pour le prototypage), etc.

Des qualités humaines sont également indispensables :

  • L’empathie pour comprendre les attentes de l’utilisateur et celles de l’entreprise
  • La curiosité vis-à-vis du métier de designer
  • L’humilité et l’esprit critique pour se remettre en question et progresser
  • La capacité à s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire

L’UX Writing Hub propose des formations à l’UX Writing dont cette session :

Conclusion

Les textes contribuent à la conception d’une interface utilisateur intuitive. Les notifications, la landing page, ou la page 404, permettent de communiquer avec les utilisateurs. L’UX Writing augmente donc la qualité des interactions. C’est également un moyen d’instaurer un lien unique entre l’entreprise et ceux qui utilisent ses produits. Pour réussir sa mission, l’UX Writer collabore avec d’autres professionnels de l’expérience utilisateur dont les UX Designers. La rédaction UX est un métier récent, mais en plein essor.

Bibliographie et webographie

Commentaire