Aller directement au contenu

Définition de la Loi de Hick (ou loi de Hick-Hyman)

22/05/2017
0

définition loi de HickLa loi de Hick sert à déterminer le temps moyen et nécessaire pour un utilisateur à effectuer un choix en fonction du nombre de possibilités qui lui sont offertes. Autrement dit :

« Plus l’utilisateur à de choix, plus il prendra de temps à se décider »

Une loi mathématique

Utilisée pour évaluer l’utilisabilité des interfaces, cette loi établit une relation de cause à effet entre le temps de réaction d’un utilisateur et ses possibilités de choix. Le temps augmente en fonction du nombre de choix disponibles.

Sa formule s’écrit ainsi :

Courbe loi de HickLe temps pour faire un choix augmente de manière logarithmique en fonction du nombre de choix possibles.

D’un point de vue pratique, on peut en déduire que moins l’utilisateur a de choix, plus il se décidera rapidement.

Avec la loi de Hick, on voit bien qu’il vaut mieux proposer un nombre de choix restreints afin d’obtenir de l’utilisateur un temps de réaction très court.

Des décisions rapides pour des tâches en nombre limitées

La loi de Hick convient davantage aux tâches telles que :

  • La recherche d’information
  • La lecture d’information
  • La résolution de problèmes

Toutes ces tâches nécessitent forcément un laps de temps pour être traitées et mettent en jeu plusieurs stimuli à la fois. La lecture par exemple nécessite un certain niveau de concentration et relève de divers processus cognitifs. La loi de Hick a donc pour conséquence sur l’expérience utilisateur de minimiser le nombre d’options impliquées dans une décision afin de réduire le temps de réponse et minimiser les erreurs.