Aller directement au contenu

Quelle est la différence entre UX Design et ergonomie IHM ?

26/02/2021
0

Quelle est la différence entre UX Design et ergonomie IHM ?

En conception d’interfaces, la différence entre UX Design et ergonomie IHM dépend surtout de l’expertise développée par le professionnel. Il est tentant de distinguer, voire opposer ces deux disciplines qui partagent en réalité bien plus de points communs que de différences. L’ergonomie des interfaces et l’expérience utilisateur sont d’ailleurs indissociables. En outre, les deux pratiques se fondent sur une approche centrée utilisateur. Les métiers d’ergonome et d’UX Designer  sont donc complémentaires.

Lire nos articles dédiés à chacun de ces domaines et métiers associés :

UX Design et ergonomie : objectifs et critères utilisés

L’expérience utilisateur est la somme de toutes les interactions entre l’utilisateur final, l’entreprise, les services et les produits. L’ acronyme UX, faut-il le rappeler, est couramment utilisé pour User eXperience. L’UX Design est donc littéralement le “design de l’expérience utilisateur”.

L’UX design analyse et optimise les ressentis de l’utilisateur pendant son interaction avec le produit ou le service. Les principaux critères d’évaluation sont, selon Peter Moville, pionnier de l’expérience utilisateur  :

Définition UX - Diagramme UX de Peter Morville

User Experience Honeycomb de Peter Morville

  • L’utilisabilitéqui permet à l’utilisateur final d’accomplir ses tâches et ses objectifs
  • L’accessibilité du produit, de l’application, etc. pour la population ciblée
  • La désirabilitépour donner envie de s’en servir et d’y revenir
  • La valeur offerte aux utilisateurs, clients, usagers, ou consommateurs
  • La crédibilité entre l’image de marque et l’expérience proposée
  • L’adaptabilité à tous les supports de consultation (tablette, smartphone, etc.)

Concrètement, le design de l’expérience utilisateur peut s’appliquer à n’importe quelle forme d’interaction et d’expérience.

L’ergonomie IHM s’intéresse plus spécifiquement à l’adéquation entre l’utilisateur – l’être humain – et la machine (l’outil). Lorsque cet outil est une interface digitale, les principaux critères d’évaluation de l’ergonomie sont :

  • L’utilité, soit la capacité à répondre aux besoins des utilisateurs, à ses tâches
  • L’utilisabilité, qui repose sur l’efficacité, l’efficience et la satisfaction dans un contexte d’utilisation spécifique

On le voit, l’UX Design met davantage l’accent sur les dimensions affectives et émotionnelles que l’ergonomie IHM, bien qu’en réalité, si l’on y regarde de plus près, il existe de grandes similarités entre les critères de l’ergonome et ceux de l’UX Designer.

Il est vrai que l’ergonomie paraît plus “austère”, plus “sérieuse”, voire “old school”. Mais c’est affaire de perception.

UX Design et ergonomie : des différences mais surtout, de grandes similarités !

La Gaia Team a réalisé une excellente vidéo sur le sujet : “UX et Ergonomie : le jeu des 7 différences”. Sous un titre un peu accrocheur, se développe un argumentaire très complet qui ne s’arrête pas aux apparences. Si vous manquez de temps, placez-vous en minute 23 de cette vidéo. Les auteurs de la vidéo ont eu l’idée astucieuse de s’appuyer sur le diagramme de Peter Morville que nous avons repris ci-dessus, afin de comparer point par point les supposées différences entre UX design et ergonomie.

Ergonomie, utilisabilité ou expérience utilisateur ?

L’ergonomie, en tant que science du travail, a une histoire riche et des domaines d’applications multiples. Cependant, il s’agit toujours d’étudier les interactions entre les êtres humains et leurs outils. Cette notion d’interaction est également primordiale pour les professionnels de l’UX, et passe par l’utilisabilité des interfaces.

La confusion entre conception UX et ergonomie est directement liée à la notion d’utilisabilité. En anglais, les termes “usability” (ou “usability engineering”) désigne l’ergonomie informatique. Cependant, être utilisable n’est qu’une propriété de l’objet, de même que son utilité. Par exemple, une interface est utilisable si elle est :

  • Efficacité: les utilisateurs finaux atteignent leur but (faire une réservation, acheter un produit…)
  • Efficience : les ressources sont minimisées pour atteindre le but.
  • Satisfaisante : procure une expérience agréable durant l’utilisation
  • Facile à apprendre : il est quasi intuitif de comprendre comment s’en servir
  • Mémorisable : on peut se l’approprier aisément sans avoir à réapprendre l’usage du produit
  • Fiable : le nombre d’erreurs est limité

Ces paramètres contribuent nécessairement à une bonne expérience utilisateur. Toutefois l’utilisabilité ne résume pas l’ergonomie IHM, ni l’UX. Cette dernière se focalise davantage sur le ressenti utilisateur d’un point de vue émotionnel (lire à ce sujet notre article sur le Design émotionnel).

Ergonomie IHM et conception centrée utilisateur

L’IHM peut désigner :

  • L’interface homme-machine: L’ensemble des dispositifs et outils entre l’opérateur et le système, donc le tableau de bord, les interfaces utilisateurs…
  • L’interaction homme-machine: les actions grâce auxquelles l’être humain peut communiquer avec la machine.

L’ergonomie IHM est la discipline qui permet d’adapter la machine à son utilisateur. Pour cela, l’ergonome IHM doit tenir compte des caractéristiques de l’utilisateur et du contexte d’usage :

  • Âge, expérience, psychologie, modèle mental…
  • Objectifs et contexte (application métier, productivité, loisir…)
  • Contraintes liées à la technologie utilisée

Les ergonomes ont recours à de nombreuses disciplines. Leurs méthodes proviennent des sciences cognitives (psychologie cognitive, sociologie, anthropologie…), mais englobent l’informatique et le design.

En ergonomie informatique, ergonomie web ou ergonomie logicielle, l’approche actuelle est anthropocentrée. On part des attentes et besoins de l’utilisateur pour concevoir des produits digitaux. Les ergonomes IHM accompagnent les entreprises pour représenter le point de vue utilisateur, et repérer les problèmes d’ergonomie.

A titre d’exemple, la norme de la conception centrée utilisateur ISO 9241-210 comprend plusieurs principes. Citons notamment :

  • La prise en compte des utilisateurs en amont
  • Leur participation active
  • Les étapes d’itération
  • Le recours à une équipe de conception multidisciplinaire.

Ce processus doit aboutir à une UX optimale. Mais n’est-ce pas ce que font les UX designers et les ergonomes ?

Différence entre le métier d’UX Designer et d’ergonome IHM

Comme l’UX Designer, ergonome IHM cherche à répondre aux attentes des utilisateurs. Tous deux interviennent dans la conception de produits numériques (interfaces web, applications mobiles, création de site internet ou refonte, etc.). Ergonomie IHM et design sont des pratiques qui ont évolué vers une approche toujours plus humaine de la conception de produits et services.

En termes de méthodologie, en freelance ou en agence de conseil en ergonomie, les ergonomes IHM :

Le design UX est une discipline plurielle. Si nous ne retenons que le design centré sur l’utilisateur (non sur le produit), on voit qu’il englobe de nombreuses dimensions. Design d’interaction (Interaction Design), le Design Thinking, design éthique et design émotionnel en sont quelques exemples.

En UX, les concepteurs utilisent une boîte à outils pour faciliter le processus créatif : histoires, scénarios, parcours utilisateurs, cartographies UX

L’UX designer essaie de satisfaire l’utilisateur tout en répondant aux objectifs business de l’entreprise. L’ergonome IHM recherche quant à lui l’adéquation entre le bien-être de l’être humain et la performance de l’outil. Dans les deux cas, il y a multidisciplinarité et travail en équipe.

Par ailleurs, l’ergonome IHM se présente, bien souvent, comme un UX Researcher et nombreux sont les ergonomes qui empruntent des méthodes et outils aux UX Designers.
Côté UX, savoir comment améliorer l’ergonomie aide à concevoir une expérience réussie, qu’il s’agisse d’utiliser une application métier, concevoir un logiciel ou créer un site Web. Il existe de bien plus de passerelles entre ces deux métiers que des différences, ou pire d’antagonismes de chapelles.

La formation ergonomie vs la formation UX Design

En général, les ergonomes ont d’abord suivi une formation universitaire en sciences humaines ou psychologie. Ensuite, ils se sont spécialisés en s’inscrivant dans un master 2 d’ergonomie. Le niveau d’étude correspond généralement à un bac+5.

Des écoles de design et des formations universitaires se développent pour former au métier d’UX Designer.

  • Ecole Multimédia
  • Gobelins
  • L’IDEM
  • IESA multimédia
  • ECV Digital
  • Gobelins
  • L’IDEM
  • IESA multimédia
  • ECV Digital
  • ENSCI – Les Ateliers
  • Strate, Ecole de Design
  • École Bleue – Global Design
  • L’École de design Nantes-Atlantique
  • Strate École de design
  • ENSAAMA – Olivier-de-Serres
  • ISD Rubika
  • ENSAD
  • École Boulle
  • ESADSE, Saint-Étienne
  • École Camondo
  • LISAA

Les designers UX viennent d’école de design, de cursus en communication-marketing, du design industriel, d’école d’art ou d’une spécialisation en ergonomie ! Nombreux sont des autodidactes qui ont appris sur le terrain et ont développé des compétences supplémentaires. Ce phénomène entretient le flou et les idées reçues autour du Design UX/UI.

Ergonomes IHM et designers UX/UI font d’ailleurs face à des idées reçues communes :

  • C’est facile, ce n’est qu’une question de bon sens
  • L’objectif est avant tout esthétique
  • Une solution peut facilement plaire à tous les utilisateurs

Pourtant, travailler sur l’approche utilisateur et appliquer des méthodologies scientifiques demandent des connaissances et une grande rigueur méthodologique. Il est également indispensable de disposer de certaines qualités humaines telles que l’empathie et le sens de l’observation.

Au-delà des supposées différences entre UX Design et ergonomie IHM, il y a surtout des méthodes éprouvées qu’il faut apprendre.

Usabilis propose à toute personne impliquée dans la conception d’interface sa formation en UX Design et ergonomie IHM en 5 jours intensifs. N’hésitez pas à prendre contact afin de vérifier les places restantes et les possibilités de financement.

Formation UX Design ergonomie IHM

Public concerné : Destinée aux personnes intervenant dans la conception d’interface.

Durée : 5 jours

Prix : 1 938 €

Prochaines dates : 16-17 et 22-23-24 septembre 2021 (à distance)

Les plus avancés pourront s’intéresser au programme de cette formation qui se déroule sur 2 jours :

Formation UX Design avance

Public concerné : Vous intervenez dans la conception d’interfaces et vous souhaitez avoir plus d’outils pour les phases d’idéation et de conception d’un projet.

Durée : 2 jours

Prix : 1 015 €

Prochaines dates : 7-8 octobre 2021 (présentiel)

Cette dernière “réconciliera” tout le monde car elle débouche à l’issue de 10 jours de formation intensive sur une certification UX Design :

Certification UX-Designer - Usabilis

Public concerné : Toute personne intervenant dans la conception d’interface.

Durée : 10 jours

Prix : 4 990 €

Prochaines dates : 16-17 et 22-23-24 septembre / 18-19-20 octobre / 9-10 novembre 2021 (à distance)

Conclusion

Concevoir une interface bien construite est indispensable pour procurer une expérience utilisateur optimale. Autrement dit, l’UX design ne peut se passer de l’ergonomie. Les spécialistes des deux disciplines gagnent à travailler en équipe pour optimiser le processus de conception. Leur objectif commun est de comprendre le point de vue des utilisateurs finaux ou d’anticiper leurs besoins.

Finissons avec cette vidéo qui reprend la fameuse métaphore de la bouteille de ketchup pour illustrer les termes : UX, UI, Design Thinking et ergonomie. :

Bibliographie

Livre “UX Design et Ergonomie des interfaces”Sur un tel sujet, notre manuel de référence s’impose !

UX Design et Ergonomie des Interfaces, de Jean-François Nogier – 7ème édition – Dunod

Le livre “UX Design et Ergonomie des Interfaces” s’adresse à tous les professionnels impliqués dans la conception et le développement des applications digitales. Qu’il s’agisse d’applications mobiles ou tactiles, de logiciels ou de sites web, cet ouvrage sur l’UX design et l’ergonomie des interfaces est utilisé quotidiennement par les éditeurs de logiciels, responsables R&D, directeurs marketing, chefs de produit, designers et, bien sûr, les ergonomes UX ou UI.

“…Ouvrage est très structuré … il est lui-même bien illustré, avec une maquette remarquable de clarté mettant parfaitement en valeur les différents niveaux de texte….” Le Monde informatique.fr

 

 

Lire aussi :

 

Crédit image à la Une : Julia Artern (Dribble)

Commentaire