Ergonomie informatique

Audit ergonomique, test de perception et d’utilisabilité

La clé de la réussite d’un projet informatique n’est pas seulement technique. La démarche ergonomique vise à intégrer la composante humaine, le « point de vue utilisateur », dans le processus de conception d’un produit informatique. L’ergonomie informatique (ergonomie logiciel ou ergonomie d’une application) permet de réduire les coûts de développement en simulant dès le début du projet la façon dont le logiciel sera réellement utilisé.

Les principales méthodes

L’approche ergonomique s’appuie sur un processus itératif, c’est à dire des phases d’évaluation et d’amélioration du produit. Nous présentons ici les principales méthodes d’évaluation :

  • L’audit ergonomique consiste à vérifier si le logiciel respecte un ensemble de critères d’utilisabilité.
  • Le test de perception permet d’évaluer la compréhension de l’interface.
  • Le test d’utilisabilité sert à vérifier l’utilisabilité en plaçant l’utilisateur en situation.

Ces outils permettent d’identifier les problèmes d’utilisabilité d’un logiciel ou d’un site web et ainsi d’en améliorer la qualité ergonomique. Elles peuvent également servir à comparer l’ergonomie de différents produits. D’autres méthodes sont employées lors du développement afin de garantir l’adéquation avec l’activité de l’utilisateur :

  • En amont, l’analyse de la tâche et de la situation de travail permettent d’identifier les principes directeurs de la conception du logiciel et de son interface.
  • Le tri par cartes est une méthode pour organiser le contenu d’un site web.
  • Lors de la conception, le prototypage sert à consolider le design de l’interface homme-machine (IHM).

En guise d’aide-mémoire, vous trouverez à la fin de cette rubrique quelques maximes à garder à l’esprit lorsqu’on pratique la démarche de conception ergonomique.

Enjeux de l’ergonomie en informatique

Dans le cadre d’un projet de développement logiciel, l’ergonomie informatique permet de réduire les coûts. L’équipe projet consolide rapidement sa compréhension du besoin en impliquant l’utilisateur final dès la phase de conception du logiciel.

L’enjeu est important car 70% à 80% des coûts sont engagés au début du projet. Une meilleure connaissance de l’utilisation effective du logiciel et de l’attente des utilisateurs permet d’éviter les retours en arrière dus à une mauvaise compréhension du cahier des charges. Le chef de projet augmente ainsi ses chances de tenir les coûts et les délais de réalisation.

Qui plus est, il a été relevé que l’ergonomie faisait l’objet d’environ un tiers des réunions d’avancement lors d’un développement logiciel. Pour le client, la qualité de l’interface est un critère essentiel. En faisant participer l’utilisateur à la conception et à l’évaluation de l’interface homme-machine lors des phases de prototypage, l’approche ergonomique constitue un processus de réduction des risques. Son impact sur le coût global du projet est d’autant plus important que la plupart des applications sont désormais interactives.

L’interface occupe une part importante du code développé : en moyenne 48%, voire 80% pour les applications Web. Bien entendu, la démarche ergonomique a également un coût. Il est évalué à environ 6% du budget global du projet d’après [Nielsen 93]. Cet investissement est relativement faible au regard de l’importance des enjeux que sont la qualité du produit et la satisfaction du client. Certaines entreprises en ont tiré des bénéfices substantiels.

Conseil en ergonomie UX

Afin d’intégrer la démarche UX dans le développement de vos applications, nous vous proposons une gamme complète de prestations de conseil UX.

Notre expertise en conception d'interface