Aller directement au contenu

Quand Microsoft soigne ses utilisateurs… et ses clients (1/2)

27/10/2008
2

mojave-experiment-test-utilisateur-microsoftDébut 2007, Microsoft a sorti coup sur coup Windows Vista et Office 2007, en jouant la carte de l’innovation ergonomique et des choix de conception parfois déroutants au premier abord. Pour assumer pleinement leur nouvelle vision de l’interface et détourner les critiques, la firme de Redmond s’attache à montrer que ses utilisateurs sont précieux et qu’elle répond toujours mieux à leurs besoins : pour Vista, le Mojave Experiment et pour Office, le Ribbon (2/2).

The Mojave Experiment :

Dernière en date, cette étude made in Microsoft pour faire taire les idées reçues et l’influence des avis négatifs sur le public concernant Windows Vista. Partant de l’idée que rien ne vaut l’expérience utilisateur, cette étude présente la future mouture de Windows avec le doux nom de « Mojave ». Microsoft s’est lancé dans une campagne marketing de 300 millions de dollars pour réhabilité leur système d’exploitation et rétablir la vérité sur Vista. Il faut dire aussi que ce système d’exploitation a souffert dès sa sortie de vives critiques au point que certains constructeurs informatiques ont proposé rapidement un downgrade permettant de retourner à Windows XP, du jamais vu !

Un site web dédié (ici), flanqué d’une très belle mosaïque interactive de 70 extraits vidéos, nous incite à penser qu’il faut simplement le voir pour le vouloir ! (“If people could see Windows Vista’ firsthand, they would like it”).

La méthode en 3 étapes:

– Ils ont demandé en caméra cachée à des utilisateurs ce qu’ils pensaient de Windows Vista, est-ce qu’ils l’avaient déjà utilisé ou vu ? Quelle note ils lui donneraient ?
– Ils ont ensuite montré la soi-disant future interface de Windows pour la tester un peu et se faire leur propre idée
– Et finalement, ils ont confessé à ces utilisateurs qu’il s’agissait de Windows Vista !

Voyez plutôt :

Résultats

Les testeurs ont attribué une note de 8,5/10 à Mojave contre 4,4 pour Vista, et même près de 90% des testeurs ont été satisfaits de Mojave et plus de 80% d’entre eux le recommanderaient à un ami.

Le Mojave Experiment préfigure une campagne à l’assaut de sa concurrence Il s’agit ni plus ni moins qu’une réponse à la vague de publicité d’Apple reprenant justement les associations d’idées faites à l’égard de leur concurrent principal. On nous présentait un jeune homme plein de vitalité, d’innovations et d’ouverture (un mac) au côté d’un quadragénaire cravaté (un PC) maladroit, coincé et souvent malade. Souvenez-vous :


Alors, avec le recul et surtout de l’expérience, vous en pensez quoi de Vista?

2 Commentaires

  • Mael dit :

    Quel est la conclusion de Microsoft ?
    Les utilisateurs sont de mauvaise foi ? Une série de tests biaisés est plus pertinente que leur avis sur une utilisation au quotidien ?
    Il est vrai que Microsoft souffre de l’image de l’informatique de Papa sur laquelle on s’est arraché les cheveux en apprenant à utiliser un ordinateur, mais l’interface homme-machine remplace l’interface client-fournisseur (l’interface étant le serveur, le vendeur, le commercial…). Il est essentiel de tenir compte du déficit de sympathie dû à l’absolu manque de cordialité des précédents Windows (les fameux messages d’erreurs incompréhensibles), comme on le ferait pour n’importe quel produit.
    Il aurait été plus courtois, plus malin, plus complice, de faire ces tests avec une version réellement améliorée, en passant un message tel que « nous grandissons avec vous », ou quelque chose comme ça.
    En plus, de ce que j’ai compris des vidéos avec mon anglais scolaire, tout ces tests ne sont pas menés avec une grande sévérité (« woaw, great features !! »).
    J’attends la partie 2/2 avec impatience pour voir quel suspense vous entretenez sur vos propres conclusions !!

  • Thierry B. dit :

    L’étude Mojave laisse croire à une sorte de test utilisateur bien que ce soit plutôt un test de marketing. Ça reste superficiel mais suffisant pour une publicité.
    La démarche ergonomique ne peut pas se satisfaire d’une méthode biaisant les réponses des testeurs (on les met dans un état d’esprit populaire de rejet de Windows avant de leur montrer une démo du plus bel effet!).
    D’ailleurs dans les détails, il est précisé que pas mal de testeurs ont souhaité utiliser plus longuement ce soi-disant futur système d’exploitation pour se faire une véritable idée.
    Y’a pas de mystère! Un test utilisateur est bien plus riche d’informations par la pratique de tâches de perception, de navigation et d’utilisation… l’expérience utilisateur en somme.

Laisser un commentaire